Background travel2phoenix.com

Depuis quand existe la demande esta pour voyager aux usa?

Depuis 1998,  le VWP (Visa Waiver Program) permettait d'aller aux Etats-Unis, à titre professionnel ou privé, sans l'obligation d'avoir un visa et pour un délai maximum de 90 jours. En 2007, 15 millions de visiteurs, provenant des pays adhérant au VWP, se sont rendu sur le continent américain.

Depuis le 12 janvier 2009, un nouveau programme est apparu, le ESTA (Electronic System for Travel Authorization) USA, obligatoire pour toutes les personnes voyageant, par avion ou bateau, se rendant aux Etats-Unis, même pour une simple correspondance d'une heure.

ESTA

Pour une demande ESTA, il suffit de remplir un formulaire en ligne, sur un site administré par les autorités américaines, au moins 72 heures avant le départ. Il est toutefois possible de s'enregistrer au dernier moment.

Ce document est valable deux ans, pour un nombre de voyages illimités.

Validité de l'ESTA

Cette autorisation de voyage autorise une personne, transitant par avion ou par bateau, à voyager aux Etats-Unis. A leur arrivée, les voyageurs, malgré cette autorisation, ne sont pas sûrs d'être admis dans un aéroport ou dans un port américain. En effet, ce sont les agents aéroportuaires qui décident, en dernier lieu, l'entrée, ou non, d'un voyageur étranger sur le sol américain.

Garanties qu'apporte l'ESTA

L'autorisation ESTA USA (esta-online-usa.org) est valide deux ans ou jusqu'à la date d'expiration du passeport. Exemple : votre demande ESTA est validée le 1er janvier 2017, votre ESTA est donc valable jusqu'au 31 décembre 2018. Si votre passeport arrive à expiration le 20 juillet 2018, alors la date de validité de votre ESTA USA sera aussi celle du 20 juillet 2018.

Les autorités américaines stockent ces informations pendant 15 ans, au minimum, pour pallier à des requêtes éventuelles et pour les fournir à tout autre organisme américain.

Stockage de ces données :

Le futur voyageurs doit donner en anglais divers renseignements personnels : identité, date de naissance, adresse, pays de résidence, email, sexe, coordonnées téléphoniques, données se rapportant au passeport, adresse aux Etats-Unis, informations relatives au séjour et relatives à la santé (maladies transmissibles notamment), arrestations, condamnations, antécédents de refus ou d'annulation de visa américain et expulsions éventuelles.